Bologna

Bologne et ses environs

Bologne est une ville étrusque, née vers le IV siècle a.C, qui sera vite envahie par les romains aux siècles suivants: ils l'appellent Bononia, et elle devient une ville riche et prospère sous leur domination.

La ville connaît son apogée au XIIIe siècle, avec la naissance de sa célèbre Université, mais aussi pour les nombreuses réformes sociales qui y ont été promulguées: par exemple, Bologne est la première ville européenne à abolir le servage. Elle devient alors un des centres les plus importants et les plus peuplés d'Europe.

Actuellement, Bologne constitue un centre industriel et commercial, et un nœud ferroviaire et autoroutier important.

Bologne est appelée de trois manières différentes : la Savante, la Rouge, la Grasse. Le surnom de la «Savante» lui a été donné pour la présence de l'Université, l'une des plus anciennes d'Italie; la «Rouge» indique la couleur des toits des maisons, en référence aux classiques du Moyen Age; Bologne la «Grasse» rappelle son excellente cuisine, célèbre dans le monde entier.

La ville est parvenue à préserver l'état de son centre urbain à l'intérieur de l'enceinte médiévale du XIVe siècle. La maille et le dessin de la ville englobent des palais magnifiques, et créent des panoramas et des lignes de perspectives uniques, que l'on ne retrouve dans aucune autre ville italienne.

On perçoit immédiatement la continuité des routes et des rues de la ville, ainsi que des arcades qui s'étendent sur 35 km de zone habitée.